Diagnostic électrique: Ce qu’il faut savoir

Quelques conseils pour diagnostiquer son installation électrique

Pour la sécurité des habitants de votre maison, il est nécessaire d’avoir une bonne installation électrique. Quelques règles à suivre permettent d’effectuer un diagnostic de qualité. Le diagnostic de l’installation électrique  permet de vérifier l’état de l’installation intérieure.

La personne qui l’effectue doit évaluer les défauts qui peuvent nuire au bien-être des occupants du logement. Le diagnostic doit être conforme au code de la construction et de l’habitation.

Diagnostic électrique : quand faut-il l’effectuer ?

La loi ordonne, depuis Janvier 2009,  d’effectuer un diagnostic certifié pour chaque vente de logements dont l’installation électrique date de plus de 15 ans.  Mais, il est conseillé d’effectuer un diagnostic électrique tous les 3 ans.

Avoir une bonne installation électrique garantit la sécurité des habitants du logement et permet aussi de faire des économies d’énergie en installant les nouveaux systèmes beaucoup plus économiques et respectueux de l’environnement.

La réglementation en vigueur

Le diagnostic est réglementé par la norme française XP C 16-600 pour répondre aux dernières exigences de sécurité. Il est possible de se procurer un exemplaire de cette grille de contrôle de la norme afin de ne pas commettre d’erreurs ou d’oublis lors de l’établissement du diagnostic électrique.

Enfin, il ne faut pas oublier de débrancher tous les appareils susceptibles de ne pas supporter une mise hors tension comme le chauffage par exemple. Ainsi, vos appareils ne seront pas endommagés et vous pourrez effectuer votre diagnostic électrique en toute sécurité !

Ramonage de cheminée, ce qu’il faut savoir
Ravalement de façade : Conseils de restauration