Faire le juste choix entre une cheminée à foyer ouvert et une cheminée à foyer fermé

Cheminée
Vous songez à installer ou remplacer un foyer de cheminée, mais vous vous demandez s’il est préférable d’acheter un modèle à foyer ouvert ou à foyer fermé ? L’un et l’autre comportent des avantages et des inconvénients dont il faut tenir compte dans votre sélection.

En quoi diffèrent une cheminée à foyer ouvert et une à foyer fermé ?

Dans le cas du foyer ouvert, l’air chaud s’évacue par l’avant ; son installation peut être réalisée sur une cheminée déjà existante, tandis que celle du foyer fermé nécessite une nouvelle construction (la cheminée, plus l’ajout d’un conduit métallique pour l’évacuation du gaz à haute température). La cheminée à foyer fermé est équipée d’une porte pour fermer l’âtre alors que le foyer ouvert dispose souvent d’une simple vitre. Il faut savoir que les foyers fermés et les foyers ouverts sont disponibles en différents formats (55 cm à 90 cm et même au-delà). Il existe des modèles à double face, 3 faces, 4 faces et panoramique. Quand vient le temps de choisir et de faire installer une cheminée, il est avisé de comparer d’abord les avantages et les inconvénients des deux types d’appareils. Pour obtenir plus d’information sur le sujet, vous pouvez consulter le site lemotiongaz.fr.

Les avantages du foyer ouvert

Le principal avantage de la cheminée à foyer ouvert est son aspect esthétique. Elle offre une vue directe sur les flammes, et le crépitement du bois rappelle le côté chaleureux du foyer traditionnel. Il s’agit donc d’un chauffage d’appoint agréable pour créer de l’ambiance dans une pièce. Le foyer ouvert s’intègre facilement dans différentes formes de pièces et styles de décoration intérieure, car le marché en propose un large choix de modèles et de possibilités d’installation (suspendue, centrale, en angle, murale). Certains foyers ouverts utilisent le gaz comme combustible ; dans ce cas, le niveau de sécurité en est amélioré (pas d’étincelles ni cendres). Seul un entretien annuel est nécessaire. Ce type d’appareil est très silencieux et offre de vraies flammes. Il peut être allumé et fermé instantanément, ce qui évite de le faire fonctionner sans surveillance lorsque vous devez quittez le domicile.

Quelques inconvénients

Il consomme plus de combustible (bois) que le foyer fermé. Son rendement énergétique correspond à 15% environ de la chaleur produite. Il faut le réalimenter fréquemment en bois puisqu’une flambée ne brûle que pendant quelques heures. La sécurité n’est pas assurée puisque des braises peuvent s’échapper du feu et que ce foyer produit plus de particules fines qu’un foyer fermé. Il n’est pas éligible aux plans d’aide financière et au crédit d’impôt alloué par l’État pour transition énergétique.

Les avantages du foyer fermé

Une cheminée à foyer fermé (ou insert) peut utiliser différents types de combustibles pour fonctionner : bois (bûches), granules ou pellets, gaz naturel ou propane. Parfaitement fermée par une porte vitrée, elle assure plus de sécurité. Ce type d’appareil atteint une performance énergétique jusqu’à 85%, ce qui constitue une option idéale pour économiser sur la facture de chauffage. Il est compatible avec un appareil VMC, simple ou à double-flux. L’installation d’un foyer fermé permet de bénéficier d’un crédit d’impôt (22 à 36% de la valeur du matériel). Pour profiter de cet avantage, faites en sorte que votre foyer de cheminée soit installé par un professionnel agréé, avec facture à l’appui.

Quelques inconvénients

En fonction du modèle de foyer fermé que vous aurez choisi, son achat et les frais d’installation constituent une dépense importante à prévoir. Il faudra aussi poser un tubage métallique pour la protection du conduit des gaz de combustion dont la température s’avère élevée. Si l’appareil est alimenté au bois, il sera important de prévoir un espace de stockage, puis de procéder régulièrement au nettoyage de la vitre pour en retirer les dépôts noircis. Le ramassage des cendres sera à effectuer après chaque flambée.

Des critères à privilégier

Au moment de choisir votre foyer, il sera utile de privilégier les critères suivants : emplacement de l’appareil, son rendement, sa puissance et l’aspect extérieur de la cheminée (classique, rustique, contemporain). Si vous devez faire installer une cheminée sur une autre qui est déjà en place, assurez-vous qu’elle soit compatible avec celle-ci. Pour la construction d’une cheminée neuve, il vous faudra choisir le type de matériau pour son revêtement : pierre, brique, marbre, béton, céramique (carrelage) ou métal.


Commander des bûches de bois compressés en ligne
Les+ avantages à effectuer la conversion d’une chaudière fioul vers une pompe à chaleur air-eau