Apprenez à poser du parquet

Ne soyez pas effrayé à l’idée de poser vous même votre parquet flottant, c’est une solution tout à fait envisageable avec un minimum de patience. Il ne s’agit pas d’une épreuve insurmontable et cela est possible même pour les non initiés. Le parquet flottant est un matériau très facile à poser et très malléable, il vous faudra juste de la précision dans la découpe de vos planches. Ne vous lancez pas tête baissée dans l’installation de votre sol en parquet, avant toute chose, choisissez le parquet qui vous plait et qui convient le mieux à votre pièce et à votre décoration intérieure.

Bien choisir son parquet flottant

Vous retrouverez principalement 3 types de parquet flottant:

  • Le parquet flottant stratifié, qui est une imitation, bois au autres matériaux, il s’agit d’une impression sur bois aggloméré, c’est la solution la moins coûteuse mais par conséquent la moins durable.
  • Le parquet flottant placage bois, à la différence du stratifié, il comprend une couche de bois véritable (non recomposé) ainsi qu’une partie en aggloméré. A la différence du parquet stratifié, il ne s’agit pas d’un motif imprimé mais d’une couche de bois apparente. Ce parquet peut donc être poncé pour être repeint ou égalisé par exemple. Il est plus solide et donc plus coûteux, il représente le milieu de gamme des parquets flottants. Un bon compromis entre le parquet stratifié et le parquet massif.
  • Le parquet flottant massif, ce dernier format de parquet flottant n’est composé que de bois, souvent composé de bambou, il peut être également en chêne ou de tout autre essence naturelle. Il est le parquet flottant le lus solide et possède un très faible taux de dilatation ce qui en fait un parquet résistant qui ne bouge pas dans le temps. Il s’agit bien évidemment de la solution la plus coûteuse car il s’agit de bois à 100% mais le résultat est très appréciable et solide.

Les outils pour poser du parquet

Afin de  réaliser la pose de votre parquet dans les meilleures conditions, pensez à vous munir de certains outils indispensables, tels que, un aspirateur, une règle, un crayon, un chiffon, un niveau, une pierre ponce, une ponceuse à parquet, une spatule crantée, un enduit de réagréage, de la colle (vinylique ou à solvant), une scie égoïne et un pied de biche.

Comment poser votre parquet

  • Avant toute chose, le sol sur lequel vous souhaitez poser votre parquet doit être propre, sec et de niveau. Si le sol n’est pas de niveau, apposez un enduit auto-lissant qui donnera une surface plane au sol de la pièce. Vous devrez avoir retiré toute trace de colle, toute saleté ou toute poussière. Assurez vous également que ce sol n’est pas trop humide, car cela risquerait d’endommager le futur parquet, en faisant gondoler les lattes part exemple. Si votre sol est étanche, recouvrez le d’un film d’étanchéité.
  • Vous allez enfin pouvoir commencer à poser votre parquet, il est conseillé de démarrer la pose contre le mur le plus droit de la pièce et dans le sens de la lumière si la pièce dispose d’une ouverture. Le parquet ne doit pas être posé directement contre le mur, il est conseillé de placer des petites cales entre le mur et la latte, espacez les de 30 cm, ces petites cales permettront au bois de travailler sans s’abimer.
  • Avant de disposer chacune de vos lattes vérifiez bien sans colle que les mesures correspondent. Une fois la vérification effectuée vous pouvez la coller en  plaçant la colle dans la rainure. Après avoir emboîté votre lame de parquet dans l’autre, tapotez tout du long de la lame avec un marteau, et surtout n’oubliez pas de placer une cale entre la lame et le marteau pour ne pas l’abimer. Entre chaque rangée de lattes, pensez à les mettre en quinconce de manière à ne pas avoir tous vos joints face à face.
  • Pour la dernière latte de la largeur de votre pièce, il est conseillé d’utiliser un pied de biche pour la placer délicatement.
  • Pour les autres découpes, faites vos mesures à l’aide d’un équerre et pour découper, utilisez une scie égoïne.
  • Pour finir, vous pourrez poser vos plinthes tout autour de la pièce et en même temps retirer les cales que vous avez placées.
Aperçu sur les techniques d’isolation de sol
Quelles sont les qualités Écologiques des briques en terre cuite ?