Récupération d’eau de pluie

Quelles moyens pour récupérer et utiliser l’eau de pluie dans votre jardin ?

La récupération d’eau de pluie a longtemps été utilisée comme moyen d‘irrigation et pour de nombreuses tâches de la maison mais à été petit à petit abandonnée mais revient aujourd’hui en force. En effet, les nombreuses factures énergétiques liées à la maison ont tendance à augmenter et il nous faut nous adapter en compensant par nos propres moyens.

La récupération d’eau est aujourd’hui très largement répandue et de nombreux systèmes facilement adaptables sont disponibles dans les grandes surfaces spécialisées en bricolage. Que vous soyez à la ville ou à la campagne, l’installation d’une cuve ou d’un bac récupérateur d’eau vous sera toujours bénéfique. Que l’on soit en milieu urbain ou rural, pour de nombreuses tâches du quotidien nous avons l’habitude d’utiliser (pour ne pas dire gaspiller) de l’eau potable alors que de l’eau de pluie aurait exactement la même qualité. La récupération de l’eau se fait grâce à un système de dérivation installé  sur votre goutière.

Découvrez quelles sont les points importants à prendre en compte lorsque vous souhaitez récupérer l’eau de pluie.

Quelles utilisations faire de l’eau de pluie

L’eau de pluie récupérée n’est pas potable car l’on considère que la cuve de stockage n’est pas forcément propre et que les bactéries on pu s’y installer mais cette eau récupérée peut servir à de nombreux autres usages, elle présente de nombreux avantages mais surtout celui d’être totalement gratuite. Si l’on devait compter la dépense en eau faite chaque année pour arroser ses fleurs ou son jardin, on se rendrait très vite compte que l’économie réalisée n’est pas négligeable.

Cette eau de pluie peut donc être utilisée pour l’irrigation, car elle est naturelle et sans minéraux, elle peut également être utilisée pour l’entretien, le nettoyage des sols ou encore le fer à repasser (substitut à l’eau déminéralisée). Elle peut également être utilisée pour des travaux, la création du ciment ou de la peinture à l’eau par exemple. Toute une palette d’utilisations possibles rendent la récupération d’eau indispensable aujourd’hui. Pour connaître les utilisations de l’eau de pluie encadrées par la loi, vous pouvez vous référer à l’arrêté du 21 août 2008, publié au JO n°0201 du 29 août 2008 .

Quelle taille pour votre cuve de récupération d’eau

Il existe différentes dimensions de cuves de stockage d’eau de pluie, vous aurez la possibilité de choisir entre plusieurs formats de cuves, allant de 200 litres à 1000 litres.La taille de votre récupérateur d’eau dépendra non seulement de la place dont vous disposez, espace confiné, sous pente, abri de jardin, mais également de la quantité d’eau dont vous souhaitez disposer.

Il est même possible d’envisager la pose de plusieurs cuves de 1000 litres dans le cas d’un grand besoin en eau pour un très grand jardin par exemple. Il sera donc conseillé de dimensionner votre cuve en fonction de votre réel besoin à l’année, les cuves de 200 Litres étant très suffisantes pour un jardinet de ville par exemple.

Prix d’un récupérateur d’eau

Le prix des récupérateurs d’eau variera en fonction de la taille bien sûr mais également du format de la cuve, des cuves murales très fines, très hautes et plus discrètes seront plus coûteuses que des cuves cylindriques basiques. Il existe aussi des cuves industrielles qui ont un grand volume et sont fonctionnelles mais qui n’ont pas d’attrait esthétique, elles seront idéales derrière une maison ou dans un endroit caché.

Quelques tarifs informels que l’on peut retrouver en grandes surfaces:

Cuves cylindriques:

210L = 17€

510 L = 46€

Cuves murales :

300L =70€

550L = 150€

Cuves « industrielles » carrées pour grosse consommation:

1000L = 130€