Poser facilement et rapidement son carrelage

Poser soi-même son carrelage peut paraître compliqué et effrayer les amateurs de bricolage.  Pourtant cela est loin d’être si compliqué. Il faut seulement se familiariser avec certaines étapes essentielles à la pose.  Avant de commencer des travaux dans votre maison, il faut vérifier que vous avez tout le matériel nécessaire. Il faut également s’assurer que le sol soit parfaitement préparé.

Si vous souhaitez poser un nouveau carrelage sur de l’ancien, poncez l’ancien avec du papier de verre. La surface doit être totalement lisse, propre et absorbante pour que la colle adhère au matériau.

Tout pour une pose de carrelage efficace

Afin de réussir la pose de votre carrelage, une étape importante ne doit pas être négligée : le traçage. Cette étape consiste à optimiser la pose et effectuer des coupes pertinentes avec le sol à couvrir. Dans un premier temps, placez les carreaux « à sec », c’est-à-dire sans colle, en laissant un espace de la taille des joints entre les carreaux.  Les joints doivent être réguliers, ce qui se fera simplement grâce aux croisillons en plastique placés systématiquement aux coins des carreaux. Une fois que le carrelage est parfaitement placé et que le sol est propre, il faut étaler le mortier colle par portion avec une truelle (surface inférieure à 1 m² de préférence). Une fois la colle disposée, n’hésitez pas à tapoter le carreau avec un maillet pour obtenir une meilleur fixation du carrelage. Les croisillons doivent être enlevés un peu avant que la colle n’ait eu le temps de sécher.  Pour les petites surfaces, encollez le carreau plutôt que le sol et pour les carreaux supérieurs à 20 cm, réalisez un double encollage pour d’assurer le bon maintien du carrelage à long terme.  Une fois votre carrelage placé et collé, n’oubliez pas de vérifier la planéité du sol avec une règle ou un niveau à bulle avant qu’il ne soit sec. Laissez le sol reposer pendant 24h après la pose pour que les carreaux soient bien fixés et ainsi obtenir un rendu idéal.

Dire au revoir à la peur du bricolage

Si la pose du carrelage vous parait encore compliquée après  cette explication, une solution s’offre à tous les types de bricoleurs, quel que soit leur niveau. La pose est facilitée si l’on se sert de carreaux « clipsables », s’emboîtant les uns dans les autres. On peut également opter pour des modèles « rectifiés », qui ne nécessitent plus la pose d’un joint. Le changement en cas de bris est aussi très simple à condition  d’avoir gardé des carreaux de côté pour être sûr d’avoir la bonne teinte et la bonne forme de carreau.

Petite astuce : Ne pas hésiter à sortir tous les carreaux pour s’assurer de leur état. Mélangez les pour éviter d’obtenir un ensemble trop uniforme.

Quelles sont les qualités Écologiques des briques en terre cuite ?
Carrelage ou parquet : Choisissez un carrelage imitation parquet !